Enable JavaScript to visit this website.
NOUVEAU
DECOUVREZ LE NOUVEAU MOOC EN LIGNE: COORDINATION DU PARCOURS DE SOINS DES SUJETS AGES

Mieux prescrire

Ce module « mieux prescrire » constitue un bon complément du cours sur le risque iatrogénique. Du fait des comorbidités variées qui peuvent exister chez le sujet âgé, rédiger une ordonnance peut se révéler un exercice complexe nécessitant la mise en place de bonnes pratiques. Ce module permet aux soignants de faire le point sur les pratiques d’optimisation des prescriptions et les traitements qui requièrent une vigilance particulière.

Objectifs

Sensibiliser sur la nécessité et les moyens d’optimiser la prescription médicamenteuse chez le sujet âgé. Cette optimisation implique de rédiger l’ordonnance afin qu’aucun médicament ne s’avère inapproprié à la situation ou bien en excès et également de prévenir les omissions.

Points clefs de la thématique

  • Les prescriptions non-optimales (médicaments inappropriés, en excès ou omis) augmentent les risques d’hospitalisation et de réduction de l’espérance de vie.
  • Elles concernent de nombreuses classes thérapeutiques mais plus précisément les vasodilatateurs et les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, ainsi que les antiacides qui sont les plus fréquemment prescrits en excès. Les inhibiteurs du système rénine angiotensine ou les anticoagulants oraux pour les omissions.
  • Les critères STOPP/START sont des outils utiles pour mieux prescrire.

Objectif

Sensibiliser sur les spécificités de la prescription médicamenteuse chez le sujet âgé et l’importance qu’aucun des médicaments prescrits ne s’avère inapproprié ou en excès, et également qu’aucun médicament indiqué et nécessaire n’ait été omis.

Points clefs de la thématique

  • Les prescriptions non-optimales (médicaments inappropriés, en excès ou omis) concernent la majorité de sujets âgés
  • Elles concernent de nombreuses classes thérapeutiques mais plus précisément les vasodilatateurs et les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, ainsi que les antiacides qui sont les plus fréquemment prescrits en excès. Les inhibiteurs du système rénine angiotensine ou les anticoagulants oraux pour les omissions.

Les intervenants

Professeur Joël BELMIN,
Professeur Joël BELMIN,

Chef de Service de Gériatrie, Hôpital Charles-Foix et Sorbonne Université, Ivry-sur-Seine
Créateur et coordonnateur d’enseignements universitaires de gériatrie/gérontologie de l'UPMC: Master 2 expertise en gérontologie, Capacité de Gérontologie.
Forte implication dans la recherche clinique et l'innovation en gérontologie, avec la création du LivingLab Pratiques en Santé pour le Grand Age.
Auteur et coordinateur de l’ouvrage Gériatrie dans la série Collection pour le praticien (Masson).

Docteur Bertrand VANZO,
Docteur Bertrand VANZO,

Médecin Généraliste en région parisienne (Athis-Mons), Maître de stage des universités (MSU) 

Docteur Maxime MENDELSOHN,
Docteur Maxime MENDELSOHN,

Pharmacien à Mallemort (Bouches du Rhône)
Promoteur de la Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) de Salon en Provence autour notamment d'un projet sur la iatrogénie médicamenteuse.
Référent pharmacien d'une quinzaine d'EHPAD. Président du réseau national "Totum Pharmaciens"

SilverPro accompagne les médecins et les pharmaciens dans la prise en charge de leurs patients séniors

Retrouvez l’ensemble de l’offre de services développés par Pfizer pour les professionnels de santé

Contenu fourni par Pfizer PFE France, SAS au capital de 110 275 337 euros, 23-25 avenue du Docteur Lannelongue, 75014 Paris, RCS Paris n°807 902 770, locataire-gérant d’Hospira France, réf PP-GEP-FRA-0512, page mise à jour le : 20/06/2018