Prise en charge du risque cardiovasculaire : Anticoagulants et Antiagrégants plaquettaires | SilverPro
  • Médecin
  • Pharmacien

Objectifs

Souligner certains déterminants du bon usage des anticoagulants oraux et des antiagrégants plaquettaires chez le sujet âgé à travers les questions à se poser lors de la prescription médicale ou de la surveillance.

— DURÉE : 20 MINUTES

Points clefs de la thématique

  • Les anticoagulants oraux et les antiagrégants plaquettaires sont indiqués chez la majorité des sujets âgés en prévention de risques thromboemboliques pour les uns, athéromateux pour les autres
  • L’hémorragie représente le risque majeur associé à ces classes de médicaments et sa prévention impose une prise en compte globale du patient en termes de comorbidités et comédications dans sa capacité à comprendre et suivre le traitement de manière adaptée.
  • Concernant les anticoagulants oraux, l’adaptation posologique en regard de l’INR pour les AVK, de la fonction rénale pour les AOD, est un élément majeur de leur bon usage.
  • Concernant les antiagrégants plaquettaires dont l’aspirine, les risques de survenue d’événements cardiovasculaires majeurs associés à une interruption du traitement ne doivent pas être sous-estimés.

Objectif

Souligner certains déterminants du bon usage des anticoagulants oraux et des antiagrégants plaquettaires chez le sujet âgé à travers les questions à se poser lors de la délivrance ou encore de la surveillance.

— DURÉE : 20 MINUTES

Points clefs de la thématique

  • L’hémorragie représente le risque majeur associé aux anticoagulants oraux et aux antiagrégants plaquettaires et sa prévention impose une prise en compte globale du patient en termes de comédications.
  • Concernant les anticoagulants oraux, l’adaptation posologique en regard de l’INR pour les AVK, de la fonction rénale pour les AOD, est un élément majeur de leur bon usage.
  • Concernant les antiagrégants plaquettaires dont l’aspirine, les risques de survenue d’événements cardiovasculaires majeurs associés à une interruption du traitement ne doivent pas être sous-estimés.

Les intervenants

Professeur Olivier HANON,

Gériatre et cardiologue, chef du service de gériatrie de l’hôpital Broca, Paris.

Président du Gérontopôle d’Ile de France. 

Vice-Président de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie.
Président du conseil scientifique de la fondation contre l’hypertension artérielle.

Membre du Conseil d’Administration de la Société Française d’Hypertension Artérielle.

Co-auteur (avec le Pr Claude Jeandel) du guide P.A.P.A. des Prescriptions médicamenteuses Adaptées aux Personnes Agées (Frison Roche).

Docteur Valentine GAUTIER,

Médecin généraliste, spécialisée en médecine vasculaire, Hôpital Saint-Joseph, Paris.

Docteur Eric BENICHOU,

Pharmacien à Robion (Vaucluse).

Pharmacien référent dans l’EHPAD de Robion.

Retrouvez l’ensemble de l’offre de services développés par Viatris pour les professionnels de santé