Coordination du parcours de soins des sujets âgés | SilverPro
  • Médecin
  • Pharmacien

Objectifs

Sensibiliser sur les étapes et les outils nécessaires pour construire un parcours de soins efficient dans le cadre d’une médecine personnalisée adaptée à la prise en compte de la fragilité et du risque de perte d’autonomie des sujets âgés.

— DURÉE : 20 MINUTES

Points clés de la thématique

  • Face au vieillissement de la population et à la chronicité des pathologies, la coordination du parcours de soins est devenue une nécessité pour que les personnes âgées reçoivent les bons soins par les bons professionnels dans les bonnes structures et au bon moment. 1,2
  • Parmi les différents dispositifs existants, la mise en place d’un parcours de soins vise à préserver l’autonomie des personnes âgées en optimisant la coordination des professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux (par exemple, la méthode MAIA* et le dispositif PAERPA**). 2,3,4
  • La fragilité, la polypathologie et la polymédication sont des facteurs de risque majeurs de la dépendance à prendre en compte spécifiquement par le médecin traitant dans le processus de prise en charge des personnes âgées. 5,6
     

*MAIA : Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie ; **PAERPA : Personnes Agées En Risque de Perte d’Autonomie.
 

Objectifs

Sensibiliser sur les étapes et les outils nécessaires pour construire un parcours de soins efficient dans le cadre d’une médecine personnalisée adaptée à la prise en compte de la fragilité et du risque de perte d’autonomie des sujets âgés.

— DURÉE : 20 MINUTES

Points clés de la thématique

  • Face au vieillissement de la population et à la chronicité des pathologies, la coordination du parcours de soins est devenue une nécessité pour que les personnes âgées reçoivent les bons soins par les bons professionnels dans les bonnes structures et au bon moment. 1,2
  • Parmi les différents dispositifs existants, la mise en place d’un parcours de soins vise à préserver l’autonomie des personnes âgées en optimisant la coordination des professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux (par exemple, la méthode MAIA* et le dispositif PAERPA**). 2,3,4
  • Le dossier médical partagé, la conciliation médicamenteuse et le bilan partagé de médication sont des outils majeurs, en particulier pour le pharmacien, pour prévenir le risque iatrogénique et améliorer l’observance des sujets âgés.5,6,7
     

*MAIA : Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie ; **PAERPA : Personnes Agées En Risque de Perte d’Autonomie.
 

Les intervenants

Professeur Olivier HANON,

Gériatre et cardiologue, chef du service de gériatrie de l’hôpital Broca, Paris.

Président du Gérontopôle d’Ile de France. 

Vice-Président de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie.
Président du conseil scientifique de la fondation contre l’hypertension artérielle.

Membre du Conseil d’Administration de la Société Française d’Hypertension Artérielle.

Co-auteur (avec le Pr Claude Jeandel) du guide P.A.P.A. des Prescriptions médicamenteuses Adaptées aux Personnes Agées (Frison Roche).

Docteur Julie GUILLAUME,

Médecin généraliste à Salon-de-Provence.

Titulaire d’une thèse de médecine générale sur la Iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé.

Docteur Maxime MENDELSOHN,

Pharmacien à Mallemort (Bouches du Rhône)

Promoteur de la Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) de Salon en Provence autour notamment d'un projet sur la iatrogénie médicamenteuse.

Référent pharmacien d'une quinzaine d'EHPAD. Président du réseau national "Totum Pharmaciens"

Retrouvez l’ensemble de l’offre de services développés par Viatris pour les professionnels de santé